• Ginette

    Une chanteuse acadienne un peu marginale, créatrice de vignettes sonores parfois un peu étranges, inhabituelles, dans une veine semblable à celle d'Eve Cournoyer, en cependant plus léger. Intéressant !

    Ginette, Comme une averse, 2007, Taxi Miki


    2 commentaires
  • Jean Leloup

    Ce disque est le deuxième de Leloup, mais le premier à bien cerner le personnage et sa musique. Quatre francs succès radiophoniques en seront extraits. Sans doute l'effort le plus rock du chanteur.

    Jean Leloup, Rock & roll et pauvreté, 1990, L'amour est sans pitié


    votre commentaire
  • Terra Hazelton

    Une native de Vancouver, qui a grandi dans l'Ouest canadien, avant que le destin ne la mène à Toronto, où elle se révèle comme comédienne et comme animatrice radiophonique d'une émission consacrée au jazz ancien. Elle y rencontre un autre grand admirateur du style, le guitariste Jeff Healey. Ce dernier l'incite à chanter et l'accompagne sur la plupart des pièces de ce premier disque. Un second, plus mature, verra le jour en 2009. L'approche de Terra Hazelton est nostalgique et déborde de bonne humeur.

    Terra Hazelton, Let's Do It (Let's Fall In Love) 2004, Anybody's Baby

      


    votre commentaire
  • Carole Therrien

    Une chanteuse de jazz de Montréal, avec deux disques à son actif. Celui-ci est le premier et ne m'a pas convaincu de me procurer le second. Pas à cause de la voix de la chanteuse, mais de l'approche musicale, plus que souvent à rebrousse-poil. Il y a cependant trois pièces des plus intéressantes, dont cet instrumental avec vocalises.

    Carole Therrien, Chanson de septembre, 2003, Oracle


    votre commentaire
  • Véronneau

    Lynn Véronneau est une chanteuse québécoise qui s'exprime en anglais, en espagnol, mais pas beaucoup en français. L'approche de son groupe - qui porte son nom de famille - est surtout latine et cette jeune femme a une belle voix. Voici le grand classique de Charles Trenet, avec Lynn Véronneau qui siffle les premières mesures de Blue Moon au début et à la fin. Véronneau a deux disques à leur actif. Celui-ci est le premier.

    Véronneau, La mer, 2011, Joie de vivre


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique