• Dionysos

    Dionysos

    J'ai parfois lu, dans des histoires de la musique du Québec, qu'Offenbach, avec leur Soap Opera, avait enregistré le premier microsillon de "rock dur" du Québec. Erreur ! Les élus étaient Dionysos. On peut même considérer ce microsillon comme un des plus durs de tous les temps. Tous les éléments sont au rendez-vous : basse très présente, batteur nerveux, chanteur gueulard, guitare fuzz, orgue Hammond, paroles inspirées de la science-fiction, sans oublier l'incontournable chanson qui dure plus de dix minutes. Hé, c'est même supérieur aux Black Sabbath et Deep Purple du temps ! Le microsillon aura une certaine réputation parce que Suzie était la seule chanson en français programmée par CHOM-FM et que L'âge d'or tournait dans les stations francophones. Malgré tout, le disque se vendra très peu, mais sera souvent réédité. Dionysos enregistrera deux autres disques, mais aucun n'arrivera à la cheville de ce premier effort.

    Dionysos, La colère, 1970, Le grand jeu


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :