• L'Infonie

    L'Infonie

    L'Infonie

    L'idée de comparer L'Infonie aux Mothers de Frank Zappa est logique. Comme Zap, Walter Boudreau avait une approche rigoureuse comme arrangeur et directeur d'orchestre. Le Québécois avait une vaste culture musicale, du classique jusqu'au jazz, en passant par le rock et la musique atonale. Comme chez Zappa, il y avait de l'humour dans l'approche infoniaque. Les spectacles de L'Infonie, à l'image des Mothers, étaient des "Happenings" où tout pouvait se produire. Enfin, ajoutons les costumes loufoques, l'idée de la musique qui rencontre la poésie, les sons de toutes natures, les récitations, etc.

    Les quatre disques de L'Infonie ne représentent qu'une partie de tout ce que ces gens ont produit sur scène, entre 1968 et 1975. Il existe sûrement, dans un coin caché, des bandes inédites, dont la plus connue est la finale du film La nuit de la poésie, alors que L'Infonie présentait une pièce plutôt jazz-funky avec les délires vocaux de Raoul Duguay et de Guy Thouin.

    Le premier disque de L'Infonie est le plus abordable et la pièce que je vous offre est la plus simple de leur répertoire bizarre mais fascinant. J'ai ajouté une photo des infoniaques pour vous donner une idée de tout le bazar...

    L'Infonie, Viens danser le OK Là, 1969, Volume 3

    Je n'ai pas l'habitude de faire une telle chose, mais je crois que cela vaut la chandelle :

    http://www.youtube.com/watch?v=n3ZHOY3vGQc


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :