• Offenbach

     

    Offenbach

    Né des cendres de quelques groupes yé-yé des années 1960, Offenbach, au début de la décennie suivante, s'exprimait en anglais sous le nom de Offenbach Soap Opera. L'arrivée de Pierre Harel (décrit comme un intellectuel, sur la pochette) change cette donnée et le français-joual devient de mise, mais pas entièrement, sur ce premier disque, enregistré au cours de l'été 1971, mais ne trouvant preneur qu'au cours de l'année suivante. Dès cet instant, les station de radio rock F-M naissantes font tourner la chanson que je vous offre, créant ainsi un classique du répertoire de la bande à Gerry et que le groupe chantera à chaque spectacle jusqu'à la fin.

    Les gens croyaient que "Soap Opera" était le titre du microsillon et ont nommé le groupe comme Offenbach, ce qui sera adopté par les musiciens. Soyons honnête et ce premier disque est moyen. Plusieurs chansons brouillon et des excès vocaux agaçants de la part de Harel. Câline de blues demeure la meilleure pièce et un extraordinaire apport à l'univers du blues québécois.

    Offenbach, Câline de blues, 1972, Offenbach Soap Opera


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :