• Présentation + Mario Peluso

    Présentation + Mario Peluso

    Le présent lieu n'est pas une encyclopédie de la musique québécoise. D'abord, il y a des artistes que je déteste et puis, je ne les connais pas tous. Tout simplement, je présente des chansons que j'aime. Il y a ici 247 articles et donc, autant de chansons. Il s'agit de mon adieu. Insatisfait de la plateforme Ekla, je préfère poursuivre mes explorations musicales sous d'autres cieux. Cependant, rien ne sera effacé ici. Si vous désirez me remercier, poser une question, passer un commentaire, je vous répondrai avec joie.

    Cette première chanson est donc ma dernière. Le café des écorchés, par Mario Peluso, est mon disque québécois favori de tous les temps. Non : pas Charlebois, Ferland, Offenbach, Plume Latraverse ou Félix Leclerc : Mario Peluso.

    Mario Peluso, Tellement de peine, 2002, Le café des écorchés


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Mai 2015 à 23:02

    J'aime beaucoup cette belle chanson mélancolique.

    2
    Mercredi 13 Mai 2015 à 23:23

    C'est exactement ce qu'il fait et aussi pourquoi je l'aime. Peluso a été beaucoup influencé par Neil Young. Il y a assurément d'autres chansons de lui ici.

    3
    Vendredi 28 Avril à 13:13

    Bon week end

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :