• Roméo Beaudry

    Roméo Beaudry

    Pianiste, compositeur, homme d'affaires : Roméo Beaudry fut le premier géant de l'industrie du disque au Québec. On lui doit des réussites à tous les points de vue de la scène musicale locale et nous pouvons le considérer comme un pionnier, construisant peu à peu les fondements sur lesquelles la chanson québécoise prendra graduellement son essor.

    Ami d'Émile Berliner et de son fils, Beaudry s'implique dans le monde musical dès les années 1910, recommandant des artistes québécois pour la maison américaine Columbia, désireuse d'atteindre la marché francophone des États de la Nouvelle-Angleterre. Beaudry est aussi impliqué dans la maison de disques Starr-Gennett, propriété de Berliner. Au début des années 1920, cette compagnie ouvre un bureau à Lachine, près de Montréal, et Beaudry en devient le directeur. Une usine de pressage de disques est ouverte et Beaudry se lance dans la production. Rapidement, l'aspect francophone des disques Starr dépasse en nombre les 78 tours anglophones.

    Beaudry est responsable de la mise en marché de nombreux disques folkloriques, dont ceux de La Bolduc. Il s'intéressait aussi à la chansonnette française et américaine. Il adaptait en français des airs américains populaires et a signé près de 75 chansons québécoise, dont plusieurs sur des motifs amusants. Ce grand pionnier est décédé en 1932.

    Voici un exemple d'une chanson comique plus que québécoise, composée par Roméo Beaudry.

    Gaston St-Jacques, Chi-Cou, 1929


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :