• Sylvain Lelièvre

     

    Sylvain Lelièvre

    Jusqu'à ce disque, tout le monde savait que Sylvain Lelièvre adorait le jazz et qu'il avait une vaste culture dans le domaine, mais il s'était contenté de légères références, sur ses disques précédents. Pas que Les choses inutiles soit un véritable enregistrement de jazz, mais le style était davantage présent. Les choses inutiles marquait-il une nouvelle direction pour le chanteur et musicien ? Nul ne le saura, car, tristement, ce disque sera son dernier, bien qu'il avait eu le temps, avant son décès, de se produire sur scène avec de véritables musiciens de jazz et que deux disques témoignages seront commercialisés. Quoi qu'il en soit, jazz ou pas, Les choses inutiles est un des meilleurs de cet artiste talentueux.

    Sylvain Lelièvre, Drummondville, 1998, Les choses inutiles


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :